Années 2011-2013

Partie deux fois avec Ada-togo, je ne compte pas m'arrêter là ! J'ai fait du soutien scolaire : nous sommes en binome par classe : un volontaire togolais et un français (ou autre), ce que je trouve très bien. Hébergés dans à Badja, on vit de manière très simple, d'autres diront rudimentaire mais moi c'est ce qui me plait, on se sent intégré. 
Koffi, le directeur, est une personne ouverte et chaleureuse. Je pense que travailler dans une asso locale a bien plus de sens que dans une asso étrangère implantée. 

Lucile DAVYDOFF, E-mail: luciole15_6@hotmail.com, juillet 2013



Mon expérience africaine avait mal commencé. J’ai fait partie de ces volontaires naïfs qui s’engagent dans une association au hasard et évidemment sont déçus par l’absence totale de mission. Quand j’ai appelé ADA TOGO à l’aide, j’étais au Bénin. Ils m’ont immédiatement rassurée et ont trouvé une rapide solution pour m’accueillir dans leur association. Germain un volontaire togolais, est venu me chercher à la frontière Bénin –Togo pour m’aider à faire les formalités. Il m’a ensuite accueillie chez lui avec un dévouement hors du commun. Koffi nous a rejoints. Je me suis immédiatement sentie plus sereine, bien entourée. Koffi avait réussi à me trouver au pied levé une mission dans une école. Après s’être assuré que j’étais à l’aise dans ma nouvelle maison, il m’a laissée aux bons soins du directeur et des professeurs de l’école chez qui je logeais. J’ai donc eu le bonheur de partager la vie quotidienne togolaise. Chaque Week-End Koffi venait me chercher et je passais du temps avec l’équipe d’ADA.
Partir avec ADA c’est s’assurer une immersion dans une culture africaine authentique, tout en ayant des garanties de bien-être et de soutien de la part des volontaires togolais. Aucune crainte à avoir, si vous êtes malade, si vous avez une incompréhension, un problème quelconque, Koffi est à l’écoute et trouvera une solution. Les volontaires togolais d’ADA ont l’habitude d’être avec des occidentaux et connaissent nos problématiques. Si on arrive à oublier d’où on vient, le Togo remplit notre âme d’un mélange de sourires, de mystères, d’authenticité et de beauté humaine.
A l’école où je travaillais, j’ai reçu plus de sourires et d’espoir que je n’en trouve ici chez moi. Les enfants ont tout à nous apprendre sur la volonté d’y arriver, sur l’espoir qui sommeille en eux, le partage et le positivisme.
ADA TOGO est un modèle de réussite : Cette association redistribue vos participations aux plus démunis de son propre pays. En partant avec ADA, vous est au cœur d’un échange équitable entre le temps que vous accordez en toute humilité aux togolais toujours ravis de vous voir, et la richesse culturelle et humaine que vous découvrirez.
Après avoir été togolaise blanche pendant 2 mois ½ , j’ai versé bien des larmes en quittant mes frères et mes enfants du cœur. Mais ce n’est que partie remise… et ce n’est pas n’importe quelle association qui peut vous apporter une si belle aventure. ADA est une garantie. Pour poursuivre votre action au sein d’ADA, n’oubliez pas qu’il est possible de parrainer un enfant. Quelques euros contre une année d’éducation à l’école, pour un espoir d’avenir, c’est si peu pour nous, c’est tellement pour eux.
Je serai toujours heureuse de vous renseigner ou d’échanger si vous avez encore des interrogations.

Lauriane LAROCHE (Lyon) Alias AfiE-mail: lauriane.laroche@hotmail.fr, octobre 2010 à février 2011